Aventures dans le Caithness et le Sutherland
Dans le prolongement de deux années d'étude en Ecosse et de la publication il y a deux ans d'une fiction que j'ai imaginée dans la région des Highlands, le bilan d'un voyage de "retour au pays" !

Menu

Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Archives
Album photo
Mes amis

Voyage et écriture

Menu

Mes livres et réalisations diverses
Théâtre et voyage
Modelage
Ecriposoph
Politics, world...
Blog d'origine
Vidéos théâtre voyages


Les phoques de Scotland’s Heaven (vendredi 18.07, après midi)

 

              Dès le Moray Firth, à la sortie d'Inverness, on peut les voir se prélasser sur les rochers, au milieu de l'eau. Au bord de la mer, ils se regroupent à certains endroits qu'il faut connaître. Pendant toutes ces années, j'ai repéré leurs principaux points de ralliements car ces malicieuses créatures semblent tenir à leur habitat!

              Mercredi, à Staxigoe, première tentative, mais ils n'étaient que deux et ont plongé à notre approche et le reste de la colonie se dissimulait derrière des rochers plus au large.

Revanche aujourd'hui, sur cette petite crique de Scotland's Heaven, située à environ un kilomètre à l'est du castle of Mey.

              Perchés en haut d'une falaise, jumelles en mains, nous en dénombrons une douzaine. Très inquiets, ils plongent aussitôt mais remontent pour nous surveiller du coin de l'œil. Les gens d'ici disent qu'il faut chanter ou siffler pour les attirer, et c'est vrai qu'ils semblent apprécier tout particulièrement les modulations de la voix... 

 



Publié à 04:08, le 16/08/2008, dans Voyage et écriture,
Mots clefs :
Commentaires (1) | Ajouter un commentaire | Lien

Le banc de Holborn Head (vendredi 18.07, matin)

 

             

 Un endroit que je renommerais volontiers "les Hauts de Hurlevent" pour son caractère "hanté" et sauvage. De hautes  falaises qui s'avancent vers l'océan et des rocs qui font comme une chaussée des géants. Des ouvertures sur le gouffre et des coups de vent entre les pointes et les hérissements nombreux.

              Et pourtant, derrière tout cela, l'herbe fraîche et verte, pelouse trompeuse, abondamment fleurie en été, elle aussi éventrée çà et là, ouverte sur des trous béant sur l'océan.

              C'est là, tout en haut d'un mamelon, au beau milieu de cette pelouse farouche, que trône un banc paisible, un banc en pierre, offert au philosophe ou au galant.

Et sur ce banc, l'inscription suivante, que je laisse ouverte à l'imagination du romancier :

« Remembering Mel and Annie laughing for life in the long grass »

 

 



Publié à 04:31, le 15/08/2008, dans Voyage et écriture,
Mots clefs :
Commentaires (1) | Ajouter un commentaire | Lien

Macareux à Holborn Head (vendredi 18.07)

              Particulièrement recherchés par les observateurs, ces petits oiseaux clowns au bec bariolé : “puffins”… On ne les trouve que sur certaines falaises de la côte nord de l’Ecosse. Ils sont protégés et très difficiles à repérer du fait de leur petite taille et des anfractuosités de rochers qu’ils choisissent pour nicher…

              Il faut prendre le temps d’observer, allongé en face de l’une de ces hautes falaises inaccessibles dans le genre de celles que je décrivais hier au “Brough”…

              C’est à Holborn Head, à un bon kilomètre du phare de Scrabster que nous en avons vu quelques spécimens. Les cormorans, mouettes, guillemots, huitriers et autres goélands attirent d’abord l’attention parce qu’ils sont beaucoup plus nombreux et “démonstratifs” mais ceux-là sont discrets dans leurs habits bariolés. Nichés au creux de la roche, on dirait qu’ils sont debout en coulisses et qu’ils attendent le moment de la parade pour exécuter un sacré numéro. Par exemple un vol bien insolite… une chauve-souris de plein jour qui aurait enfilé un habit de foire. 

 

 



Publié à 04:25, le 14/08/2008, dans Voyage et écriture,
Mots clefs :
Commentaires (1) | Ajouter un commentaire | Lien

Migration

                Entre deux articles à propos des oiseaux migrateurs, cette parenthèse s'impose aujour'hui car nous signons enfin pour la maison que nous avons baptisée « Sinclair's view » (les fidèles de ce blog comprendront pourquoi...).

               Nous en avons les clés à partir de 15h00 cet après-midi et commençons notre grande migration de maison à maison. Il était temps, les cartons débordent des 95m2 de l'ancienne habitation.



Publié à 05:48, le 13/08/2008,
Mots clefs :
Commentaires (1) | Ajouter un commentaire | Lien

Bateau ivre au brough à Wick : jeudi 17.08 (matin)

 

              L'un des points forts de la côte nord est, c'est le matin, le calme et la sérénité du petit matin... On se lève tôt, car sous ces latitudes, le ciel reste clair et le soleil se lève aux environs de 4h00.

              Souvent, quand le temps est perturbé, la belle matinée est gâchée par une vague de "showers" ou de "drizzle" selon les termes de la météo. "Showers", c'est le leitmotiv écossais, n'espérez rien d'autre quand vous écoutez le bulletin météo du matin que "showers"...C'est comme ça que je comprends l'expression "douche écossaise" !

              Mais avant les "showers", vers 8 ou 9h00, le ciel est paisible et nous en avons profité pour retrouver un lieu qui m'était cher lors de mon premier séjour à Wick : "le Brough", à quelques centaines de mètres du Old Wick castle, en longeant la falaise. Le "Brough" est un rocher isolé, distant de la côte d'à peine quelques mètres. Les oiseaux de mer y nichent et s'y querellent. Je l'appelais "cage à poules". La paroi est toute blanche, toute blanche des fientes de ces "oiseaux clabaudeurs aux yeux ronds" qui diffusent une accoustique très particulière... laquelle n'a rien à envier à Rimbaud.

               C'était "mon bateau ivre"... Que d'embarquements j'y ai faits dans mes solitudes en regardant les mouettes s'engouffrer à l'intérieur des grottes profondes.

 



Publié à 07:17, le 12/08/2008,
Mots clefs :
Commentaires (1) | Ajouter un commentaire | Lien

Au bord de l'eau

 

             Avant de commencer dès demain le reportage sur ce séjour passionnant en Ecosse, je reviens sur un épisode concernant la promotion du Ceilidh dans ses terres originaires de Caithness. On sait que l'éditeur avait envoyé un paquet de livres dans cette perspective, voyons comment j'ai utilisé le stock...

              Sous la recommandation de Rena, je suis passé mercredi 17 juillet au restaurant "Au bord de l'eau" tenu depuis une dizaine d'années par un Français qui s'est installé au bord de la rivière Wick et qui propose des plats français. Daniel Chrétien m'a aussitôt demandé de lui dédicacer quatre exemplaires de l'ouvrage et il en a mis en exposition une dizaine d'autres accompagnés des documents de présentation écrits en anglais.

              Le reste du stock est confié à la bibliothèque de phare de Noss Head, je reviendrai sur ce lieu riche et fascinant au cours du reportage... J'ai aussi vendu un livre à l'une des responsables de la bibliothèque de Wick qui étudie le français et qui est enthousiaste à l'idée de travailler sur ce support. Voici, à chaud, son témoignage.

              "We have begun to work on your book..... I will attempt to translate 1 page at a time.  I will then read aloud in French to Sylvie also offering her my translation which she will correct.  It will an ongoing slow process.

              I wanted to say that I like how you have described The Old Man of Hoy as a dagger of red rock sharpened by the waters of the sea.  This dagger reminds me of the dagger used by Lady MacBeth to murder the King as it was red with blood, and also the bloodied daggers and swords used by the invading vikings."

 



Publié à 05:29, le 11/08/2008, Staxigoe
Mots clefs :
Commentaires (0) | Ajouter un commentaire | Lien

Ré la Blanche

Plongeons dans l'atmosphère balnéaire de Ré la Blanche avant la remontée vers le grand nord...



Publié à 07:06, le 10/08/2008, Saint-Martin-de-Ré
Mots clefs : Livresécriture
Commentaires (0) | Ajouter un commentaire | Lien

Signatures demain aux Portes en Ré

En même temps que d'autres livres, je dédicacerai demain dimanche 10 août à la maison de la Presse des Portes en Ré, cet ouvrage dont il sera indirectement question tout au long du blog Highlander à venir dès lundi... Plaisir de rencontres aux portes du marché.

Des précisions sur l'ensemble de mes ouvrages sur le site : http://www.ericbertrand.fr



Publié à 02:07, le 9/08/2008, dans Voyage et écriture,
Mots clefs : Livresécriture
Commentaires (0) | Ajouter un commentaire | Lien

Au fond, les Orcades...

Tout se joue à proximité des iles Orcades... A partir de lundi.



Publié à 05:26, le 8/08/2008, dans Voyage et écriture,
Mots clefs :
Commentaires (0) | Ajouter un commentaire | Lien

Le Ceilidh, le Ponton et autres routes...

C'est le titre de l'ouvrage qui réfère à ce pays que nous allons parcourir à partir de la semaine prochaine (autour du 14 août, en attendant, tout un volet en amont pour les curieux qui découvriront aussi un angle sicilien et un angle américain sur le blog suivant :

http://genese.over-blog.com

 



Publié à 06:32, le 2/08/2008, dans Voyage et écriture,
Mots clefs :
Commentaires (0) | Ajouter un commentaire | Lien

Retour dans les Hautes terres d'Ecosse

Prochainement sur ce site, la publication des différentes étapes d'un "retour au pays" entre Caithness et Sutherland... Photos à l'appui.

Publié à 04:22, le 2/08/2008, dans Voyage et écriture, Wick
Mots clefs :
Commentaires (1) | Ajouter un commentaire | Lien
Page suivante ->