Aventures dans le Caithness et le Sutherland
Dans le prolongement de deux années d'étude en Ecosse et de la publication il y a deux ans d'une fiction que j'ai imaginée dans la région des Highlands, le bilan d'un voyage de "retour au pays" !

Menu

Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Archives
Album photo
Mes amis

Voyage et écriture

Menu

Mes livres et réalisations diverses
Théâtre et voyage
Modelage
Ecriposoph
Politics, world...
Blog d'origine
Vidéos théâtre voyages


Port de Sarclet (vendredi 25.07, soirée)

 

              Comme Whaligoe, Sarclet est un petit port de l'époque du « herring fishing » qu'il faut aller chercher à l'écart des grandes routes et même au-delà des limites de la civilisation. Cela s'explique par la configuration des lieux.

              La falaise est abrupte au bout de la route et les dernières maisons avec vue sur mer semblent marquer la limite extrème. Et pourtant, si on s'avance un peu plus vers cette lumière marine qui émerge au bout de l'horizon, on aperçoit une crique entre deux blocs de granite.             

              Sarclet est une ancienne anse équipée pour recevoir la flotille et traiter immédiatement les harengs. A la tombée du jour, un soir d'été, l'endroit est enchanteur. A plat ventre dans la bruyère en fleurs, on se délecte du bleu intense de l'eau, de l'herbe sucrée et mauve. Le regard navigue entre les teintes changeantes du bleu, vert, gris de la mer (en gaélique, le mot « mer » n'est pas fixe, il dépend des infinies nuances du jour et de l'eau...), il navigue, un peu à l'image des goélands qui s'amusent dans les courants ascensionnels.


Publié à 06:02, le 11/09/2008, dans Voyage et écriture,
Mots clefs :
Ajouter un commentaire

Commentaire sans titre

la lumière marine, çela me parle ; on s'y baigne, on oublie, c'est vivifiant comme un bon acidulé, c'est aussi sans fond... et c'est changeant
bisous

Publié par Baboutravel à 10:47, 11/09/2008

Lien