Aventures dans le Caithness et le Sutherland
Dans le prolongement de deux années d'étude en Ecosse et de la publication il y a deux ans d'une fiction que j'ai imaginée dans la région des Highlands, le bilan d'un voyage de "retour au pays" !

Menu

Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Archives
Album photo
Mes amis

Voyage et écriture

Menu

Mes livres et réalisations diverses
Théâtre et voyage
Modelage
Ecriposoph
Politics, world...
Blog d'origine
Vidéos théâtre voyages


Scottish primrose, dimanche 20.07, matin.

 

               C'est le nom de cette petite fleur protégée qu'on trouve très rarement dans le nord de l'Ecosse et dans les îles Orcades. Ce matin, la mer est agitée et le ciel secoué par des rafales de grêle. Margaret, nièce de Joan, nous attend à Talmine, baskets aux pieds, et nous partons sans tarder, d'un pas vif en direction de la falaise, flanqué de la petite chienne grise qui porte le nom gaélique de "Spirag", ce qui signifie "facétieuse".

              La pluie arrive par intermittences, forte, glacée. Les moutons, tout proches de la falaise,  semblent cabrioler sur les flots. Les vagues claquent sur les rochers et les visages crispés reçoivent des paquets d'embruns. L'œil est un phare. Mouvement giratoire qui balaie les milliers de fleurs sur la colline et l'embouchure de la kyle, cette espèce de fjord à l'écossaise.

              Je rêve dans ce défilé de quelque Léviathan, du surgissement de quelque kraken improbable (le pub du hameau s'appelle justement "le kraken") quand Margaret s'agenouille et triomphe : "Nous l'avons trouvée, nous l'avons trouvée !"

Elle pince entre les doigts une toute petite fleur mauve, la primevère d'Ecosse !

Allongez-vous pour la contempler, il ne faut surtout pas la cueillir !


Publié à 04:45, le 19/08/2008, dans Voyage et écriture,
Mots clefs :
Ajouter un commentaire

matinal !

quelle délicate fleur !
encore une pensée pour vous, puisque ce soir, hubert fumant une cigarette devant la porte secondaire de notre hotel, a vu sortir un homme, portant une cornemuse, qui s'est mis à jouer à coté de lui sur le parking, vraisemblablement son entrainement quotidien ! étonnant non ? We love ce pays !
bisous tendres

Publié par baboutravel à 04:54, 19/08/2008

Lien